Comment maintenir sa ligne pendant le confinement ?

Ça fait déjà quatre semaines que nous sommes confinés, et on prévoit même un prolongement… Mais  la disponibilité des aliments est limitée, le stress et l’ennui nous poussent souvent  au grignotage sans oublier que la plupart d’entre nous ont diminué leur activité. Alors comment pourrait-on avoir une hygiène de vie correcte, et ne pas prendre de poids dans ces conditions ?

1Maintenir un rythme alimentaire régulier avec 3 repas à horaires fixes

 Cette routine permet certes de limiter les quantités d’aliments mais surtout elle permet  d’instaurer un sentiment de sécurité en retrouvant un équilibre.

2 – Équilibrer ses repas

L’idéal c’est de commencer par une salade riche en fibres qui permettra d’augmenter la sensation de satiété  en ralentissant la digestion ; ensuite manger une portion de protéines (viandes, volailles, ou poissons…) et terminer avec les féculents (riz, pates, couscous ou pain…). Pour le dessert, il vaut mieux privilégier les fruits.

N’oubliez pas de faire attention au mode de cuisson : éviter les fritures, diminuer les matières grasses.

3 – Savourer ce qu’on mange

Il est important de profiter du moment des repas, de prendre son temps et de bien mâcher. Il faut prendre conscience de ce qu’on est en train de manger et ne pas avaler machinalement la nourriture, en regardant la télévision ou en faisant autre chose.

4 – Diminuer le grignotage

Alors pour commencer, il faut limiter les tentations ; lorsqu’on fait ses courses il faut éviter d’acheter des sucreries, des boissons sucrées, des chips…. Et si l’envie de grignoter nous prend malgré ça, il faut essayer de trouver des subterfuges comme appeler ses amis, sa famille, ses collègues. D’ ailleurs garder un contact social pendant cette crise permet de se soutenir mutuellement et diminue ainsi les angoisses.

5 – Avoir une activité physique régulière

Si vous avez un vélo d’appartement ou un tapis vous n’avez plus d’excuses ! Pour les autres vous pourrez suivre des cours ou des exercices sur vos écrans rien n’est plus simple, il faut juste s’y mettre. En plus de ses bien faits connus sur votre santé, le sport va vous permettre de vous fixer des objectifs, et vous procurer un sentiment de satisfaction et de bien être lors de leurs accomplissements.

6 – Se peser de temps à autres

Sans pour autant devenir obsédé par votre  poids et seulement si vous en avez la possibilité bien sur, pourquoi ne pas se peser une fois par semaine pour se freiner quand il le faut.

Bien choisir son nutritionniste, meilleur nutritionniste tunis tunisie

Comment bien choisir son nutritionniste?

De manière générale, attention aux nutritionnistes et aux diététiciens qui promettent des miracles, ne prennent pas le temps de vous écouter ou vous culpabilisent. De même, méfiez vous de ceux qui proposent des préparations magistrales, soit disant très efficaces. Avant de les accepter renseignez-vous sur leur composition, les effets secondaires, les dangers… Le but n’est pas d’y laisser votre santé, mais au contraire de retrouver la forme !

Les qualités d’un bon nutritionniste sont les suivantes :

  • Il est à l’écoute pour mieux cerner votre demande. Il cherche donc à connaitre les raisons de votre prise de poids et celles qui vous poussent à vouloir maigrir/à consulter. Il doit également comprendre votre rapport à l’alimentation.
  • Il vous met à l’aise, ne critique pas vos erreurs et ne vous culpabilise pas. Vous développez une relation de confiance afin d’avoir un bon contact avec lui. En gros, le courant doit passer !
  • Il s’adapte à chaque patient et ne donne pas de recette toute faite. S’il existait une solution simple et efficace pour faire perdre du poids à tous, rapidement et durablement, on le saurait. Alors, méfiez-vous des grandes promesses…
  • Il prend son temps, répond à vos questions et vous met en garde contre les régimes yoyo. Il doit mener une véritable enquête sous la forme d’un dialogue, pour établir son diagnostic, qu’il vous expliquera ensuite.

Si vous estimez que votre nutritionniste réuni ces qualités, vous avez de fortes chances, quelle que soit la raison pour laquelle vous avez consulté, que votre régime réussisse, il est en effet primordial, en plus de votre implication personelle, qu’une relation de confiance soit établie avec votre médecin.

Quelles différences entre nutritionnistes et diététiciens? Tunis Tunisie

Quelles différences entre nutritionnistes et diététiciens?

Au moment de consulter un spécialiste de l’alimentation et des problèmes de poids, il est parfois difficile de faire la différence entre un nutritionniste et un diététicien.

Le métier de nutritionniste, différent de celui de diététicien

Même si le rôle du nutritionniste et celui du diététicien consistent globalement à s’occuper de votre alimentation, ces deux professionnels de la santé n’ont pas les mêmes qualifications et n’exercent pas de la même manière.

Les formations suivies par un nutritionniste et un diététicien sont, elles, très différentes.

Nutritionniste ou diététicien : une même vocation

La vocation des nutritionnistes et des diététiciens est de proposer des régimes alimentaires adaptés aux demandes et aux besoins de chaque patient. Pour cela, ils prennent en compte différents paramètres : âge, sexe, mode de vie, habitudes alimentaires, capital génétique… Et surtout les raisons qui amènent la personne à consulter.

Le rôle du nutritionniste tout comme du diététicien est de venir en aide aux personnes désirant perdre du poids ou souffrant de problèmes de santé liés à leur alimentation. Ils définissent pour cela un poids idéal et un poids de forme à atteindre en prenant compte du passé de la personne et des raisons de son surpoids.

Le nutritionniste a suivi une formation médicale

Le nutritionniste est un médecin diplômé en nutrition. Les études qu’il a suivi varient d’une université à l’autre (qualité, durée…) mais le diplôme obtenu est toujours un Diplôme de Docteur en Médecine complété par un diplôme de spécialisation complémentaire (7 années de Médecine Générale + 4 années de Spécialisation).

Le nutritionniste travaille dans son propre cabinet, à domicile ou en milieu hospitalier au sein d’une équipe médicale. Il peut être amené à intervenir en urgence pour prendre en charge des personnes dénutries (anorexiques, mission humanitaire…).

Le diététicien a suivi une formation para-médicale

Le diététicien est un technicien de l’alimentation. Il a suivi une formation universitaire spécialisée de trois ans (Bac+3).

Le diététicien peut travailler en libéral et peut également intervenir dans les institutions publiques (hôpitaux, polycliniques…).

Nutritionniste ou diététicien : Une approche différente

Le travail d’un nutritionniste consiste à prévenir, dépister puis prendre en charge les maladies liées à la nutrition (diabète, obésité, cholestérol, intolérances alimentaires…). Il peut également prescrire des médicaments, des analyses ou des examens médicaux.

Le diététicien est un «rééducateur » nutritionnel dont le travail consiste à effectuer des bilans alimentaires. Il aide son patient à corriger ses erreurs pour retrouver un bon équilibre nutritionnel. Il peut également établir des régimes, préalablement prescrits par un médecin.

Remboursement des soins

La consultation effectuée auprès d’un médecin nutritionniste est remboursée par la Sécurité sociale (CNAM, Assurances, Mutuelles Santé). Le tarif des Consultations est régulé par le Conseil de l’Ordre des Médecins.
Les honoraires d’un diététicien sont libres, ses consultations ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale.

Alors, mieux vaut-il choisir un nutritionniste ou un diététicien?

Justement, à vous de choisir !
Tout dépend des raisons qui vous amènent à consulter, du type d’approche que vous recherchez, de vos antécédents médicaux…
Vous pouvez également demander l’avis de votre médecin généraliste, qui sera à même de vous conseiller, voire de vous orienter vers l’un de ces deux professionnels de la santé.